LoRaWAN ! Qui es-tu ?

In a nutshell #1, vous avez-dit In a nutshell ? Il s’agit d’un concentré d'informations pratiques sur les IoT, capteurs, machine learning et autres thématiques pour que l'innovation rayonne. C'est parti pour la saison #1 de nos “In a nutshell“ sur les IoT.

Une étude récente a montré que d’ici 2020, nous serons entourés de 22 milliards d’objets connectés dont un grand nombre seront connectés à faible coût, via un réseau bas débit. La connectivité de cette myriade d’objets doit répondre aux contraintes suivantes...

  • Connectivité locale sans prise en compte de la consommation d’énergie (WLAN) : WiFi, Bluetooth.
  • Connectivité locale avec prise en compte de la consommation d’énergie : ZigBee, Z-Wave, Bluetooth-LE.
  • Connectivité distante sans prise en compte de la consommation d’énergie (WWAN) : technologies GSM/3G/LTE (implique des abonnements coûteux).
  • Connectivité distante à faible consommation énergétique (LPWAN) : LoRa, SigFox, Dash7.

… pour servir de nombreux usages de la vie quotidienne :

  • Le frigo ou la machine à laver pourront alerter le SAV en cas de panne prévisible.
  • Les compteurs d’eau, de gaz ou d’électricité pourront être relevés sans l’intervention d’un technicien.
  • Dans un restaurant, le niveau des bouteilles de gaz pourra remonter directement au fournisseur.
  • Localisation de certains équipements, relevés de températures, de pollution …


Dans ce premier nutshell nous étudierons une technologie basse énergie / longue portée :

LoRaWAN (Low Power Wide Area Network)

Les objets connectés via le réseau LoRaWAN sont classés en 3 catégories en fonction de leur consommation énergétique :

Classe A

Les objets de classe A impliquent un envoi de données de l’objet vers le réseau, à l’initiative de l’objet. Lors de l’envoi de données, les objets restent à l’écoute après l’émission pendant un intervalle régulier (ex : toutes les 8 heures).

Ex : Une sonde de température programmée pour envoyer une donnée toutes les 8h00, pourra aussi émettre une donnée si un écart de température important survient (> 2 degrés). La sonde restera joignable entre les 2 intervalles (toutes les 8 heures).

  • Utilisation principale : l’objet est autonome et programmé pour envoyer des informations.

Classe B

Les objets connectés de classe B écoutent selon un planning défini avec le serveur. Régulièrement le périphérique sort de veille, écoute, puis se rendort. Les communications en temps réel avec le périphérique ne sont pas possibles.

Ex: Prise en compte à heure fixe d’un ordre de démarrage d’une pompe à eau, pour maintenir l’oxygénation d’un bassin …

  • Utilisation principale : l’objet est autonome et programmé pour envoyer des informations mais peut être programmé pour écouter.

Classe C

Un périphérique de classe C écoute en permanence. Il est donc généralement alimenté par une source de courant permanente. Il peut réagir immédiatement à une demande venant du réseau.

Ex : Dans une smart city, la gestion de l’éclairage (smart city) pourrait être contrôlée par les usagers à l’aide de leurs smartphones et de la géolocalisation.

  • Utilisation principale : communication quasi temps réel pour un pilotage en continu de l’objet.

> Dans le Nutshell #2, nous aborderons la communication entre les objets connectés et l’application, au travers du réseau LoRaWAN.