L’intérêt pour le SD-WAN s’accélère !

et les fonctionnalités suivent... Selon IDC, le marché du SD-WAN (pour Software Defined Wide Area Network) devrait atteindre 8 milliards de dollars avant 2021 ce qui accélère les recherches de performances des fournisseurs de cette nouvelle technologie.

Dès à présent les fournisseurs SD-WAN intègrent de nouvelles fonctionnalités techniques en adéquation avec les besoins métiers des entreprises et précisément dans le domaine de la sécurité.

Ces nouveaux déploiements doivent permettre de supporter des débits de plus en plus importants tout en conservant une sécurité optimale de bout en bout.

Une architecture SD-WAN se repose sur des chemins chiffrés de bout en bout pour assurer la protection des données.

Bien que le chiffrement AES soit déjà opérationnel depuis quelques années (comme sur les micro- processeurs X86), les dernières améliorations processeurs permettent maintenant un chiffrement des données plus flexible et performant notamment dans des architectures de type multi-sites et surtout sur des débits d’accès au-delà du giga.

On estime que les performances apportées augmenteront de 40% à plus de 80% sur ce type de débits.

Débits qui dans un futur proche deviendront essentiels autant sur des Datacenters que sur les sites centraux. En cause notamment, les différents besoins d’accès vers les «Clouds» privés ou publics qui sont fort consommateurs en bande passante.

Mais cette convergence des réseaux et du cloud induit également un besoin croissant en cyber sécurité et doit prendre en compte plusieurs facteurs supplémentaires pour faire face aux attaques des cybercriminels : sécurité à prendre en compte sur les boitiers, les licences et sur les liens physiques.

En exemple, le SD WAN propose maintenant des solutions de pare-feu configurable par zone, qui nous permet de réduire au maximum la surface d’attaque.

De plus, l’ajout d’un nouveau uCPE sur un réseau existant est également très contrôlé : tout nouvel entrant doit être authentifié via un portail et validé par l’administrateur IT : en cas de non-conformité, l’administrateur refuse le nouvel équipement, et le retire automatiquement du réseau SDWAN.

Grâce au « Haut Débit » maintenant libéré et sécurisé sur ces nouveaux réseaux WAN, les entreprises se tourneront vers des architectures de type SDN « cloud-first », pour soutenir de manière efficace l’évolution de leurs applications vers les Cloud public ou privé.

Dans ces conditions, SD-WAN deviendra la solution incontournable dans les réseaux privés étendus et remplacera potentiellement à terme les solutions de type MPLS pur.

AGNES GARRON, Chef de Produit Marketing JAGUAR NETWORK